Accueil | Service à la clientèle | Qu'est-ce que l'UNICEF?

Qu'est-ce que l'UNICEF?


L'UNICEF a sauvé la vie d'un plus grand nombre d'enfants que tout autre organisme humanitaire. Nous travaillons sans relâche afin de venir en aide aux enfants et à leur famille, et faisons tout ce qui est nécessaire pour assurer la survie et l'épanouissement, de chaque enfant. Nous fournissons des soins de santé et des vaccins, apportons des secours d'urgence, donnons accès à de l'eau potable et à de la nourriture, et offrons ainsi une sécurité alimentaire, de même qu'un accès à l'éducation, et bien plus encore.


Entièrement tributaire de contributions volontaires, l'UNICEF vient en aide aux enfants sans égard à leur origine ethnique, leur religion ou leur opinion politique. En tant que membre des Nations Unies, l'UNICEF est présent dans 190 pays, soit plus de pays que n'importe quel autre organisme. Notre persévérance et notre portée sont sans égales. Nous sommes déterminés à assurer la survie de chaque enfant, où qu'il soit.


Au cours des deux dernières décennies, l'UNICEF a contribué à réduire le nombre d'enfants qui meurent chaque jour de causes pouvant être évitées, et ce, avant d'atteindre l'âge de cinq ans. Ce chiffre est passé de 33 000 en 1990 à 19 000 aujourd'hui. À l'UNICEF, nous croyons que chaque enfant doit avoir la possibilité de réaliser son plein potentiel.

L'UNICEF concentre ses efforts dans six secteurs clés:


La survie de l'enfant

La survie de l'enfant

À l'UNICEF, nous croyons que chaque enfant a le droit de survivre et de, s'épanouir, et ce, peu importe les circonstances et son statut socioéconomique. Chaque année, malheureusement, des millions d'enfants perdent la vie en raison de causes pouvant être évitées. L'UNICEF contribue à réduire le taux de mortalité chez les enfants âgés de moins de cinq ans en augmentant la disponibilité des fournitures essentielles à leur santé et à celle des femmes, et en multipliant les programmes d'aide alimentaire pour les millions d'enfants dénutris à l'échelle mondiale.

La protection de l'enfant

La protection de l'enfant

L'UNICEF croit que tous les enfants ont le droit de grandir en sécurité. En 2015, avec le soutien de l'UNICEF, la naissance de plus de 9,7 millions d'enfants a été enregistrée dans 54 pays, ce qui contribue à leur assurer un accès aux soins de santé, à l'éducation et à d'autres services sociaux pendant toute leur vie. Nos programmes traitent chaque aspect de la protection de l'enfant – de la réduction de la violence armée en passant par la lutte contre le trafic d'enfants et la mutilation génitale féminine, jusqu'à l'aide psychosociale pour les enfants se trouvant dans les zones de conflit.

Les situations d'urgence

Les situations d'urgence

À l'UNICEF, nous savons qu'après une situation d'urgence à vaste échelle, il est essentiel pour le bien-être physique et psychologique des enfants dont la vie est bouleversée d'intervenir rapidement afin de leur redonner une certaine stabilité. L'UNICEF intervient dans le cadre de plus de 250 situations d'urgence chaque année et travaille afin de s'assurer que nous bâtissons le monde de demain, et ne faisons pas seulement que répondre aux besoins immédiats.

L'éducation

L'éducation

L'UNICEF sait que l'éducation n'est pas seulement un droit universel; c'est aussi un outil puissant qui contribue à briser les cycles de la pauvreté, de la maladie et des inégalités sociales. Grâce au soutien de l'UNICEF, 40 pour cent plus d'enfants sont inscrits à l'école aujourd'hui qu'en 2000. À l'échelle mondiale, les taux d'alphabétisation ont augmenté de 91 pour cent en deux décennies.

Le VIH et le sida

Le VIH et le sida

La lutte mondiale contre le VIH et l'épidémie de sida constitue le plus grand défi de notre temps en matière de santé. L'UNICEF s'emploie à s'assurer que toutes les femmes enceintes vivant avec le VIH reçoivent un traitement antirétroviral; à réduire la transmission du virus de la mère à l'enfant; à accroître l'accès aux traitements pédiatriques; et à augmenter les capacités nationales de venir en aide aux enfants vulnérables, ainsi qu'à ceux et celles devenus orphelins ou orphelines.

La promotion et la défense des droits

La promotion et la défense des droits

Il est essentiel d'accorder la priorité à l'intérêt supérieur de l'enfant, en tout temps et en toutes circonstances. En tant que seul organisme cité dans la Convention relative aux droits de l'enfant des Nations Unies, l'UNICEF évalue et met en lumière les politiques nationales et internationales représentant un danger pour les enfants. Nous faisons la promotion et défendons les droits de tous les enfants en influençant les décisions de ceux et celles qui établissent les lois et les politiques.

Ensemble, nous avons obtenu des résultats en 2016:
  • Plus de 21 millions d'enfants âgés de moins de 5 ans ont été vaccinés contre la poliomyélite.
  • Environ 895 000 enfants ont bénéficié d'une éducation formelle.
  • Près de 370 000 enfants ont bénéficié d'une éducation non formelle.
  • Plus de 1,5 million de personnes ont participé à des séances d'information sur les bonnes pratiques d'hygiène à adopter ou ont reçu des trousses de produits d'hygiène.
  • Plus de 900 000 enfants et adultes ont participé à des programmes de protection et de soutien psychosocial.

Une histoire remplie d'espoir : Noor retourne en classe

Une histoire remplie d'espoir : Noor retourne en classe

Un conflit ravage l'Iraq depuis que des groupes armés de l'opposition ont lancé des attaques majeures à Mossoul en 2014. Au cours de la dernière année, les violences se sont accentuées dans les régions de l'ouest et du nord de l'Iraq et les besoins d'aide humanitaire y demeurent élevés.


L'interruption de la scolarisation des enfants en période de conflit peut avoir des conséquences négatives à long terme sur l'avenir des enfants et sur l'avenir de leur communauté. Pour assurer la scolarisation continue des enfants en Iraq, l'UNICEF a fourni en 2016 un accès à des espaces temporaires d'apprentissage à 73 000 garçons et filles qui ont ainsi pu continuer d'apprendre.


Noor était âgée de neuf ans lorsqu'elle est revenue en classe en janvier 2017 dans le cadre d'une initiative de l'UNICEF visant la réouverture de 30 écoles pouvant accueillir 16 000 enfants dans l'est de Mossoul. Un grand nombre d'écoles dans les régions contrôlées par l'ISIL étaient fermées, certaines depuis deux ans. En plus de réparer les bâtiments, l'UNICEF a procuré des services et des fournitures afin que les enfants puissent s'épanouir à l'école. La formation du personnel enseignant, des services d'approvisionnement en eau, d'assainissement et d'hygiène, des programmes d'apprentissage accélérés pour les élèves qui ont manqué des classes, et des campagnes de sensibilisation contre la violence ont été intégrés dans les écoles. Sous le contrôle de l'ISIL, l'éducation était interdite aux filles. Aujourd'hui, Noor peut continuer d'apprendre. « Je suis très emballée. Maintenant, nous pouvons venir à l'école. Je ne pensais jamais pouvoir y revenir un jour » confie-t-elle.